Depuis vingt ans, Miguel Moran déambule avec son appareil photo dans les gares européennes et y recueille des moments de vie qu'il retranscrit ensuite dans ses tableaux très réalistes. Ses toiles sont ensuite intitulées avec le lieu, la date et l'heure du tournage original et se transforment en "Pages d'Histoire".

 

Artiste, photographe et peintre autodidacte, Miguel Moran réalise sa première exposition lors de "Bruxelles 2000: capitale européenne de la culture". La presse s'intéresse à lui, des articles lui sont consacrés dans les plus grands médias belges, il gagne ensuite la confiance des galeries, et remporte ainsi plusieurs concours comme celui du Sénat belge à deux reprises ou une sélection pour une exposition au SMAK (Musée d'art contemporain de Gand).

 

Aujourd'hui, à travers des plateformes numériques, il vend ses œuvres à l'international. Miguel Moran est un Voyeur urbain. Observateur de son temps, il est à la recherche du temps présent. Quel meilleur endroit pour observer ses semblables dans leur diversité que le métro, où cette humanité condensée se trouve et se mélange.